Wemanity vous présente les résultats du 

sondage pour l’entreprise libérée 

effectué les 8, 9 et 10 avril 2015,
à l’occasion du Devoxx 2015.

 

 

Nombre de participants : 134

 

The Big Picture

 

Les réponses au sondage nous ont permis d’esquisser le paysage suivant :

Une société libérée est avant tout, pour les participants au sondage, une société capable de libérer le potentiel de ses talents. Libérer le monde de l’entreprise est de la responsabilité de tous. La Dev Dream Team est essentiellement constitué de DEVS passionnés, de gens de la vraie vie, ouverts d’esprit, curieux et humbles. Elle fonctionne en mode Agile, développe en mode Test et accorde beaucoup d’importance à la communication (REX, questionnement, échanges). Elle préconise l’Agilité comme méthode et Docker, Javascript et Angular JS comme technos à adopter d’urgence. 90% des sondés estiment que le facteur de blocage d’un projet IT est presque toujours d’ordre organisationnel et consacrent du temps à monter en compétences sur ses domaines d’expertise. Concernant les nouvelles technologies, le résultat est moins contrasté. Effectivement, pour la moitié d’entre eux, travailler sur les technos émergentes est un pré-requis, pour l’autre ce ne l’est pas. L’avenir d’un Dev est de devenir Tech Lead, Architecte Technique, entrepreneur de Startup ou tout simplement de contribuer à devenir un Dev encore meilleur.

 

 

Q1  Pour vous une entreprise libérée c’est une société...

 

La majorité des sondés pense qu’une société libérée est avant tout une société qui libère le potentiel de ses employés. Autant de talents qui ne cherchent qu’à s’épanouir et créer toujours plus de valeur pour la société qu’ils ont choisi de représenter. 

La société libérée est également auto-gérée et un incubateur d’innovation. 

 

 

Q2  Qui selon vous est le plus à même de libérer le monde de l’entreprise ?

 

Libérer le monde de l’entreprise n’est pas chose simple et prendra du temps, de la passion, de la conviction, de l’acharnement peut-être même. Selon les participants au sondage, ce ne sont ni les managers, ni le CEO qui sont leaders du changement mais c’est tout le monde qui doit être acteur de ce changement . Une réponse optimiste et qui en dit long sur leur implication. C’est définitivement la fin du top down ?

Q3  Votre team de dev idéale serait composée de ... ?

 

Près de 50% des sondés estiment qu’une dreamteam de dev est idéalement composé de devs, plus de devs, que des devs, des geeks, des software craftsmen, des techos, des ingénieurs, des devs agiles, des devs passionnés et encore plus de devs. :-)

 

 

Parmi les autres réponses, voici les profils et expertises mentionnés :

 

Un nombre non négligeable de sondés ont également indiqué qu’au delà de l’expertise, le savoir-être était très important pour eux. Parmi les soft skills répertoriés, voici ceux les plus fréquemment mentionnés :

 

 

Q4  Quelles seraient les 3 good practices pour améliorer la qualité et la performance de vos projets ?

 

Le TOP 6 des best practices :

#1 : Agilite - agilité - agility - coaching agile

#2 : Tests - TDD 

#3 : Communication et REX - discussion - questionnement

#4 : DevOps / Continuous Delivery

#5 : Automatisation - usine logicielle

#6 : Partage, écoute, bienveillance, respect

 

Autres best practices qui sont apparues fréquemment dans les réponses :

  • Amélioration Continue
  • Rétrospective
  • Pragmatisme
  • Lean
  • Cycle court
  • Lean Startup
  • Qualité
  • Veille
  • Industrialisation
  • Fail Fast
  • Fêter succès
  • Apprendre de nos échecs
  • Humilité 
  • POCS
  • Equipes pluri-disciplinaires
  • Pair Programming
  • Pair Coding
  • Imagination
  • Autonomie, indépendance
  • Mesures
  • Organisation Horizontale
  • Ouverture d’esprit
  • Accompagnement
  • XP
  • Orientation produit plutôt que projet
  • Courage
  • Patience

 

Q5  Travailler sur des technos émergentes est-elle un pré-requis ?

 

Une réponse plus que mitigée sur cette question sur les nouvelles technologies. La moitié des sondés juge qu’il est nécessaire de travailler sur les technologies émergentes, se les approprier au plus vite et accélerer l’innovation grâce à elles. L’autre moitié pense qu’approfondir les connaissances sur les technologies actuelles crée plus de valeur et est donc plus important. 

 

Q6  Quelle est LA technologie ou méthode émergente à intégrer au plus vite dans tous les projets IT ?

 

Une réponse s’est imposée sur cette sixième question : plus de 24% des sondés pensent que l’Agilité est la méthode/culture à adopter au plus vite dans tous les projets IT. Au-delà de technos en particulier c’est donc bien la culture de travail qui prime. 

Concernant les technos ce sont Docker, Javascript (quand-même, on est à Devoxx !) et AngularJS qui priment.

 

Le TOP 3 des réponses 

#1 : Agilité          #2 : Docker          #3 : Javascript / Java8

 

Autres technologies ou méthodes mentionnées 1 seule fois : 

  • Vaadin
  • Mobile
  • BDD
  • C#
  • Jhipster
  • Sécurité
  • Feature Team
  • NoSql
  • Machine Learning
  • Ruby
  • Baas
  • Intégration Continue
  • Rest Hotdeploy
  • Na
  • Node JS
  • Selenium
  • Réactive
  • Spring boot
  • Numenta Nupic
  • Influx db

 

Q7  Selon vous, quel est le principal facteur de blocage d’un projet ?

 

Si les projets IT bloquent aujourd’hui ce n’est pratiquement jamais un problème technologique, rarement un problème fonctionnel et presque toujours un problème organisationnel. Cette réponse tranchée (90% !!) semble conforter le besoin de changement  culturel et organisationnel dans les sociétés.

 

Q8  Réussissez-vous à dégager du temps pour monter en compétences sur de nouvelles technos, outils ou langages ?

 

Une réponse plutôt positive sur cette question puisque pas moins de 47,7% des sondés estiment avoir souvent le temps pour monter en compétences sur de nouvelles technos. 48,2% ont parfois le temps et seulement 5,9% n’en ont pas le temps. Une réponse qui met à jour une industrie IT dynamique et engagée !

 

Q9  Pour vous la suite logique dans la carrière d’un bon développeur c’est de devenir ...?

 

D’après les réponses obtenues, un bon développeur aurait vocation à devenir Tech Lead, Architecte technique ou créateur de start-ups. Parmi les réponses “Autre”, nous avons identifié un nombre non négligeable de personnes estimant qu’un bon développeur se doit de persévérer, rester développeur et devenir meilleur.